Nos produits

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR L’EAU ADOUClE

Comme vous le savez, l'eau mise à la disposition de l'utilisateur est plus ou moins calcaire à travers le pays, selon la nature de la terre et des roches qu'elle a traversées avant son captage. C'est en dissolvant de la roche calcaire, et du magnésium, qu'elle devient dure.

1°f = 10 g calcaire/m³ d'eau

Or, si certaines impuretés s'observent à l'oeil nu, il n'en est pas de même pour le carbonate de calcium (le calcaire). En effet, le calcaire se trouve dissous dans l'eau sous forme d'ions à charge positive (cations) de calcium (Ca++) et de magnésium (Mg++). La dureté de l'eau est mesurée par son titre hydrotimétrique, TH, exprimé en degré français (of), un degré TH correspond à 10 g de carbonate de calcium par mètre cube d'eau.

Principe de l'adoucissement
L'adoucissement de l'eau consiste à échanger les ions calcium et magnésium contre les ions sodium - dont les sels sont parfaitement solubles dans l'eau - dans une opération appelée échange ionique. L'échange ionique d'adoucissement est réalisé sur un support solide constitué d'une résine synthétique neutre (polystyrène sulfoné) initialement chargée de sodium (figure 1).
La première phase de l'adoucissement correspond à un échange ionique entre le calcium et le magnésium de l'eau avec le sodium fixé sur la résine. L'opération se déroule jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'ions sodium sur la résine. Cette phase correspond à la saturation de la résine (figure 2).
Pour permettre un nouvel échange, il faut recharger la résine avec des ions sodium.
Cette opération correspond à la régénération et fait intervenir une saumure à base de sel (NaCI) amenant des ions No+ alors que les ions CI-, les ions calcium et magnésium fixés sur les résines seront évacués. Il s'agit d'un processus d'échange ionique à rebours (figure 3).
La quantité de calcium et de magnésium pouvant être retenue par la résine constitue la capacité d'échange de la résine (en général 1 litre de résines peut retenir jusqu'à 7 of par m³ de dureté) et pour un adoucisseur, elle va être fonction :
• du volume de résines dans l'adoucisseur
• du TH de l'eau
• de la quantité de sel utilisé pour la régénération.


Principe de l’adoucissement

Document sans nom

L'adoucissement de l'eau consiste à échanger les ions calcium et magnésium contre les ions sodium - dont les sels sont parfaitement solubles dans l'eau - dans une opération appelée échange ionique. L'échange ionique d'adoucissement est réalisé sur un support solide constitué d'une résine synthétique neutre (polystyrène sulfoné) initialement chargée de sodium (figure 1).


Document sans nom

La première phase de l'adoucissement correspond à un échange ionique entre le calcium et le magnésium de l'eau avec le sodium fixé sur la résine. L'opération se déroule jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'ions sodium sur la résine. Cette phase correspond à la saturation de la résine
(figure 2).



Pour permettre un nouvel échange, il faut recharger la résine avec des ions sodium.
Cette opération correspond à la régénération et fait intervenir une saumure à base de sel (NaCI) amenant des

 

Document sans nom

ions No+ alors que les ions CI-, les ions calcium et magnésium fixés sur les résines seront évacués. Il s'agit d'un processus d'échange ionique à rebours (figure 3).

La quantité de calcium et de magnésium pouvant être retenue par la résine constitue la capacité d'échange de la résine (en général 1 litre de résines peut retenir jusqu'à 7 of par m³ de dureté) et pour un adoucisseur, elle va être fonction :
du volume de résines dans l'adoucisseur, du TH de l'eau, de la quantité de sel utilisé pour la régénération.

 

Principe de fonctionnement d’un adoucisseur

Le principe de fonctionnement d'un adoucisseur est représenté sur les schémas de la page ci-dessus. Pour les adoucisseurs d'eau, ces différentes phases se déroulent automatiquement ° en plusieurs étapes par l'intermédiaire d'une vanne automatique à cinq cycles. La régénération . se met en route automatiquement et peut être commandée par deux types de commandes :
• au temps. On programme la fréquence et l'heure des régénérations qui se déroulent selon cette périodicité,
• au volume. On programme le volume d'eau que l'adoucisseur peut traiter, l'appareil se régénéré lorsque le volume est atteint. Durant toute la durée de ta régénération, un bypass automatique délivre de l'eau non adoucie.

La durée d'une régénération est variable elle s'établit entre 60 et 120 minutes environ. Elle est fonction de la technologie de la vanne, du volume de résines et du degré de régénération à obtenir.


Sel de régénération
Pour la régénération des résines, il faut utiliser un set spécial pour adoucisseur d'eau (norme Afnor T 90612) qui doit répondre à trois critères de pureté et deux critères de grains.

Critères de pureté
Pureté physique :le set ne doit pas contenir de matières inertes insolubles qui pourraient former des boues.
Pureté chimique : seul le NaCI est la partie active, le set ne doit pas contenir d'autres composants.
Pureté microbiologique :le sel doit être exempt de tout germe pathogène.

Critères de grains
Critère de forme :les grains de sel doivent être suffisamment gros et réguliers pour que les espaces vides entre eux aient un volume constant. En effet, la quantité de saumure nécessaire à chaque régénération est déterminée par un niveau d'eau , constant dans le bac à set.
Critère de dureté :les grains doivent être très durs afin d'obtenir une dissolution régulière et d'éviter la formation d'une boue de sel fin quasi insoluble puisque baignant dans une saumure saturée. Les sels compactés sont préférables aux sels en vrac. Ils sont généralement recommandés par les Fabricants.